La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Croisée

1. Edifice

2. Escalier

3. Croisée

4. Croisée

5. Serrurerie

1. Elévation intérieure

2. Elévation extérieure

3. Sections horizontales

4. Sections horizontales

5. Serrurerie

6. Elévation intérieure (hypothèse de restitution)

7. Vantail de porte (escalier)


L'unité apparente de ce manoir pourrait laisser penser qu'il a été construit d'un seul jet. L'analyse de son pan de bois trahit pourtant une évolution infiniment plus complexe puisqu'il s'agit d'un logis réalisé au XVIe siècle, rallongé d'une travée et remonté sur le lieu au siècle suivant, sa charpente étant à l'occasion modifiée pour lui donner deux croupes. Ce profond remaniement est parfaitement daté par une console portant le millésime « 1630 ». C'est durant cette campagne de travaux que ses fenêtres primitives à meneau et croisillon assemblés dans le pan de bois ont été également modernisées pour les doter de croisées sur bâti dormant plus légères et plus performantes. Il n'en reste rien au rez-de-chaussée, mais de la grande croisée de l'étage en façade antérieure, il demeure un bâti dormant fortement remanié et quatre vantaux vitrés déposés et remisés lors de travaux récents pour renouveler ses châssis. Par contre, plus aucun volet ne subsiste dans le logis. Nous en proposerons cependant une restitution hypothétique d'après les autres boiseries réalisées en 1630.

Analyse Planches photographiques Plans

ST-GERMAIN-LA-CAMPAGNE (27) - La Valaiserie - 1630