La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Croisées

1. Façades

1. Croisée du château

2. Croisée du marché

Le château de Sceaux a été entièrement reconstruit au XIXe siècle et n’offre évidemment plus de témoins de ses châssis de fenêtres de la deuxième moitié du XVIIe siècle, période où il fut acquis par Colbert pour en faire sa résidence de campagne. Toutefois, le musée de Stockholm conserve heureusement deux beaux dessins de croisée dont l’un était destiné au château et l’autre au marché de Sceaux. Ces remarquables dessins de conception, dessinés à l’échelle, étaient destinés aux entrepreneurs adjudicataires des travaux. En plus d’une élévation extérieure, ils comprennent une coupe verticale permettant d’avoir des informations précieuses sur la fabrication de ces croisées et plus particulièrement sur leur étanchéité à l’eau, améliorée par la mise en place de jets d’eau. Ces dessins sont d’autant plus précieux que ce sont justement ces éléments très exposés aux intempéries qu’il est difficile d’observer ou d’authentifier sur les croisées qui nous sont parvenues. Ils fournissent d’autre part un jalon bien daté de la pratique des menuisiers parisiens dans les années 1660.

Analyse Planches photographiques Plans

SCEAUX (92) - Château - 1673