La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Croisées

1. Edifice

2. Châssis inférieur n°1

3. Châssis inférieur n°2

4. Châssis inférieurs n°1 et 2

5. Châssis inférieurs n°3 et 4

6. Châssis supérieur n°1

7. Châssis supérieur n°2

1. Châssis inférieur n°1 / élévation intérieure

2. Châssis inférieur n°1 / élévation extérieure

3. Châssis inférieur n°1 / sections

4. Châssis inférieur n°2 / élévation intérieure

5. Châssis supérieur n°1 / élévations intérieure et extérieure

6. Châssis inférieur n°2 et châssis supérieur n°1 / sections

7. Châssis inférieurs n°3 et 4, châssis supérieur n°2

8. Bâti dormant et serrurerie

9. Vitrerie / châssis inférieur n°4

10. Vitrerie / châssis supérieur n°1 et châssis inférieur n°1

11. Croisée / restitution (demi-élévations intérieure et extérieure)

12. Croisée / restitution (perspective)

Les châssis de fenêtre du XVIIe siècle conservés en place deviennent exceptionnels, mais nous avons parfois la chance d’en découvrir dans des endroits inhabituels. Nous avions ainsi repéré en 2015 quelques vestiges posés sur des solives pour constituer un plancher au château d’Olendon. En 2019, la restauration du pavillon nord a permis d’en mettre au jour davantage et notamment une rare vitrerie mise en plomb. Ces châssis, probablement déposés au XVIIIe siècle lors de la transformation de la façade sud-est du château, datent de sa construction en 1614. Ils sont conformes aux usages de l’époque qui privilégient le recouvrement des bâtis pour en renforcer l’étanchéité. De façon plus inattendue et exceptionnelle, nous verrons que les compartiments inférieurs des vantaux vitrés des croisées que nous restituerons étaient dotés d’un barreaudage en lieu et place d’une vitrerie.

Analyse Planches photographiques Plans

OLENDON (14) - Château - 1614