La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Croisée

1. Edifice

2. Croisée

3. Croisée

4. Serrurerie

1. Croisée / élévation intérieure (sans volets)

2. Croisée / élévation intérieure (avec volets)

3. Croisée / élévation extérieure

4. Sections horizontales

5. Sections verticales

6. Serrurerie

7. Serrurerie

L’abbaye de Juaye-Mondaye, dont la reconstruction à partir du début du XVIIIe siècle est associée à la vie et l’œuvre du Père Eustache Restout, bénéficie depuis la fin des années 1990 d’une importante campagne de restauration. L’aile orientale des bâtiments conventuels, achevée en 1738, conserve la plupart de ses croisées d’origine qui éclairent encore aujourd’hui les cellules des frères. Leur restauration, menée entre 2018 et 2019, nous a permis d’étudier en détail leurs caractéristiques. D’une facture avant tout fonctionnelle, elles ferment par un verrou double dont l’usage se maintient en Normandie occidentale durant toute la première moitié du XVIIIe siècle, alors que se développe en parallèle l’emploi de l’espagnolette, plus facile à manœuvrer et plus efficace pour la fermeture des volets. Nous verrons également que l’étanchéité de leur pièce d’appui conserve un système original dont les premières traces sont relevées à l’ancien Hôtel-Dieu de Bayeux, daté de la fin du XVIIe siècle. Enfin, nous nous interrogerons sur leurs volets intérieurs dont la conception laisse un doute sur leur contemporanéité avec les croisées.

Analyse Planches photographiques Plans

JUAYE-MONDAYE (14) - Abbaye Saint-Martin - vers 1738