La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Croisée

1. Edifice et croisée N1

2. Croisée N2

3. Croisée N2

4. Croisées S1, N3 et N5

5. Vestige de croisée du XVIe s.

6. Vestige de croisée du XVIe s.

1. Elévation intérieure

2. Elévation extérieure

3. Sections horizontales

4. Sections verticales

5. Serrurerie / assemblage du meneau et des croisillons

6. Perspective (restitution)

Le château médiéval de Cogners a connu de nombreux remaniements pour le mettre au goût du jour dont les plus importants datent des XVIe et XIXe siècles. Il conserve toutefois de son histoire mouvementée une aile construite au début du Grand Siècle qui demeure d’une rare authenticité et plus particulièrement un pavillon auquel Gabrielle d’Estrées, favorite du Roi Henri IV, donna son nom. Construit en brique et pierre, il conserve la plupart de ses croisées d’origine. Leur conception est conforme aux usages de l’époque et emploie uniquement la technique du recouvrement simple des bâtis pour assurer leur étanchéité. De ce point de vue, elles ne se démarquent pas des fabrications courantes de la fin du XVIe siècle et des premières décennies du suivant. Par contre, elles montrent un profil de meneau et de croisillon ainsi qu’une manière de les raccorder assez surprenants. De façon plus inattendue, cette étude nous permettra également de recueillir de précieuses informations sur les croisées du château à l’époque de la Renaissance, grâce à un vestige déposé et heureusement conservé dans le « pavillon Gabrielle ».

Analyse Planches photographiques Plans

COGNERS (72) - Château - premier quart du XVIIe s.