La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Croisées

1. Façades

2. Croisée / type 1

3. Croisée / type 1

4. Croisée / type 1

5. Croisée / type 2A

6. Croisée / type 2A

7. Croisée / type 2B

8. Croisée / type 2C

9. Croisée / type 3

10. Vitrerie et serrurerie

1. Croisée type 2A / élévation intérieure (sans volets)

2. Croisée type 2A / élévation intérieure (avec volets)

3. Croisée type 2A / élévation extérieure

4. Croisée type 2A / sections horizontales

5. Croisée type 2A / sections horizontales

6. Croisée type 2A / sections verticales

7. Croisée type 2A / serrurerie

8. Croisée type 2A / serrurerie

9. Croisée type 2A / élévation extérieure restituée

10. Croisées types 2B et 2C

L’apparente unité du château de Boisgibault masque une évolution de ses composantes difficile à retracer. Il ne nous a pas été possible, le temps d’un relevé, d’en faire une analyse exhaustive et de retracer la chronologie de ses différentes campagnes de travaux. Toutefois, l’étude de plusieurs de ses châssis de fenêtres nous permettra de cerner quelques étapes significatives de cette évolution et de les dater approximativement. Au-delà de cet intérêt pour l’histoire du château, ces croisées montrent une utilisation tardive de vitreries mises en plomb qu’il est bon de mettre en lumière pour nuancer peut-être l’adoption des petits carreaux dans certaines régions, ainsi que d’étonnants battants du milieu et un intéressant modèle d’espagnolette.

Analyse Planches photographiques Plans

ARDON (45) - Château de Boisgibault - vers 1720